Vous êtes ici : Accueil > Activités > Ballons et radiosondes > BALLON ECOLE DE FRETIGNEY ( 70 )
Publié : 26 juin

BALLON ECOLE DE FRETIGNEY ( 70 )

Pour ce ballon de Frétigney que d’aventures. La Clio chargée je passe prendre Jean Michel F4CQG à 13h00 à son domicile, direction Pontarlier. Arrivés chez Jeanjean et Marie F5UAY vers 14h00, installation de leur matériel qui fonctionne parfaitement, décodage QRO avec le Yupiteru et le signalink.

A peine installés le téléphone sonne. David nous signale que les élèves ne reçoivent plus de trames, et pose la question : Comment recevez-vous le ballon ?
Il faut se rendre à l’évidence, pas de modulation non plus de notre coté, une porteuse pure, et le ballon est à 10 / 12000m d’altitude en phase de montée.
Immédiatement nous prenons la direction du point de chute prévisionnel : Echallens côté HB.

Arrivés aux Hôpitaux Neufs, arrêt pour un gogniotage, des fois que le ballon éclate avant les 30000m. Il fait beau on regarde le ciel, Jean Michel aperçoit un point lumineux. Confrontation des relevés pas facile à la verticale, c’est bien notre ballon. On ne le quitte pas des yeux. ¼ d’heure après la modulation revient, notre ballon est toujours visible mais au dessus de Pontarlier à 28000m d’altitude.
Jean Michel plus patient que le JC a vu l’éclatement vers 29000m.
Marie et Jean Jean sont déjà à la douane, direction l’autoroute.
La carte posée sur la Clio, on recalcule la position du point de chute : Cossonay. On se met en route. Passés la douane la modulation disparaît, mais la porteuse est présente.
 
A Vallorbe la route est barrée direction Cossonnay, pour cause de travaux. Il faut prendre la direction du lac de Joux et descente sur Cossonnay en passant par le col du Mollendruz à 1200m . Magnifique vue sur les Alpes suisses et françaises, le mont Blanc, mais on n’est pas là pour le tourisme. On perd du temps et le ballon lui continue inexorablement sa descente à vive allure.

 
J’envisage de garer la Clio pour effectuer les relevés jusqu’au sol. Par chance, la modulation revient, pas besoin de triangulation, le ballon est à 2900m. plus besoin de s’arrêter.
Échanges avec Marie qui gognote plus bas, réception du ballon 59. Les messages doivent être brefs. Pas de bla bla.
Perte du signal à 500m du sol nous en sommes à 12 Km. Il n’y a plus qu’à s’y rendre. Le Garmin me donne la proximité de l’autoroute, on verra bien.
Mais où est-il ? Il n’y a plus que le Garmin de rando pour se rendre sur le lieu.
 
Position de la nacelle sur l’autoroute mais pas sur les voies de roulements.
46.35 86 N en degré minute décimale, coordonnées UiView
06.33 15 E en degré minute décimale, coordonnées UiView
Finalement, il a juste passé les glissières de sécurité, ouf ... Arrivés sur place un Suisse avec sa fille s’affaire à le décrocher d’un arbuste, ils nous le remettent ravis de leur trouvaille exceptionnelle.

F5HLQ