Vous êtes ici : Accueil > Technique > Pupitre de prototypage
Publié : 1er mai 2014

Pupitre de prototypage

Il y a une paire d’années, j’ai un ami qui m’a donné tout un ensemble de pièces électroniques avec un très beau coffret au format pupitre (merci Edern). C’était à la mode dans les années 80 ; une société proposait l’apprentissage de l’électronique à domicile.

Récemment j’ai voulu commencer un petit projet d’interface avec un Tinytrak et je me suis dit qu’il était temps d’utiliser ce pupitre pour réaliser le prototype. Mais seulement voilà, le pupitre n’était pas vraiment adapté à mes besoins car initialement prévu pour les circuits logiques. En avant pour la modification ...

Tout abord il me faut plusieurs tensions :
- du +5V pour les microcontrolleurs
- du +12V pour les appareil prévus sur batterie
- du symétrique +/-12V pour les ampli op’

Pour les alimentations +5 et +12, j’ai opté pour une alimentation d’ordinateur portable délivrant 3A sous 19V, Largement suffisant et de taille réduite. J’ai ensuite confié la régulation à deux régulateurs 78xx, montés à même la plaque cuivrée (méthode "Manhattan". Le refroidissement est faible mais tiendra bien les quelques centaines de mA que je leur demanderai. Des voyant à LED indiquent la présence de l’alimentation.

L’intérieur
De gauche à droite : l’alim symétrique, le HP, l’alim PC.
En bas à droite, les régulateurs 5 et 12V

Pour l’alimentation symétrique, je n’ai rien trouvé de tout prêt et d’assez compact pour rentrer dans le coffret, j’ai donc sorti la plaque d’essai à trous et le fer à souder pour la fabriquer. Tous les composants sont de récupération, j’aurais préféré du +/- 15V mais je n’avais pas de 7915 sous la main ; ce qui explique le compromis à +/- 12V.

Les borniers d’alimentation 4mm et à vis
Je rajoueterai des borniers 4mm et à vis non raccordés pour faciliter le branchement des appareils de mesures

J’ai gardé le haut parleur d’origine, il servira certainement un jour.
La façade alu de gauche et la plaque d’essai est d’origine aussi. La plaque de droite a été entièrement refaite et j’y ai collé mes plaques d’essai.
Un interrupteur à l’arrière du coffret pour couper le 220V et le tour est joué.

Et voilà, maintenant j’ai une bonne base pour réaliser des prototypes dans de bonnes conditions. Y a plus qu’à ...

Vue d’ensemble
Il reste encore pas mal de place pour y mettre des équipements...

Comme évolutions futures vu qu’il reste de la place, j’intégrerais bien :
- un galvanomètre pour ne pas l’avoir en "flottant"
- un générateur BF sommaire
... on verra en fonction des usages ; il reste de la place sur la façade.

73’s
Jean-Michel F4CQG